-->

vendredi 13 décembre 2013

Le Figaro littéraire recense "La paix du ménage"

"Lors d'une de ses mémorables fêtes données chez le comte de Gondreville, le comte de Moncornet
et le baron de La Roche-Hugon se disputent les faveurs de la belle inconnue.
Les cœurs furent nomades comme les régiments, souligne Balzac, qui s'amuse à retracer, ici,
une heure de la vie sous l'Empire. Derrière le masque, la frivolité d'une époque."




La paix du ménage
Balzac
Coll. Carnets
7 €





Aucun commentaire:

Publier un commentaire