-->

lundi 28 décembre 2009

De La France de Cioran vu par l'association Rhône-Roumanie

Cioran, De la France. Traduction du roumain revue et corrigée par Alain Paruit.

Éditions de l’Herne, 2009.

Grandeur de la décadence

dlfEn 1941, installé à Paris, Cioran se transforme. Séduit un temps par le brutal apparat de la « Garde de fer » roumaine et par la force nazie, il se transforme et opte plus ou moins implicitement et très heureusement pour le camp adverse. Cette « métamorphose » se laisse entrevoir dans De la France, petit livre écrit au crayon, exhumé, traduit à un moment où, vieux de 68 ans, il reste d’une singulière actualité. « Livre charnière », « ode à la France », comme l’écrit Alain Paruit dans sa présentation, l’ouvrage est une frontière : entre totalitarisme et libéralisme (au sens politique), entre roumain et français (la langue roumaine est parsemée d’expressions françaises), entre hymne à la grandeur et éloge de la décadence…

Car Cioran, opérant des comparaisons avec d’autres pays, développe le paradoxe suivant : la France est grande, et la preuve en est sa décadence immuable. Selon le processus d’écriture qui lui est cher, les fragments de pensées s’agglutinent, s’additionnent, entraînant le doute et la conviction. Chaque lecteur y trouve son compte, s’arrêtant à son gré sur des termes récurrents (« ennui, cafard, décadence, XVIIIe siècle, goût, sociabilité, raison, expérience, progrès, mesure »…) définissant la France selon Cioran, cette France de l’esprit contre le cœur, où le culte du repas tient lieu de liturgie quotidienne, et dont la perfection tient à des « riens ». « Pays d’êtres humains et non d’individus », « la France est une occasion éclatante de vérifier les expériences négatives ».

À l’heure où quelques politiciens en mal de popularité cherchent à définir une identité « nationale », il est bon de lire cet hymne à la France étrangère écrit par un de ces immigrés à qui nous devons de magnifiques pages de notre patrimoine littéraire. Ecoutons rêver le petit Roumain : « Y a-t-il au monde un pays ayant eu autant de patriotes issus d’un autre sang et d’autres coutumes ? […] N’avons-nous pas aimé la France avec plus d’ardeur que ses fils, ne nous sommes-nous pas élevés ou humiliés dans une passion compréhensible et toutefois inexplicable ? N’avons-nous pas été nombreux, en provenance d’autres espaces, à l’embrasser comme le seul rêve terrestre de notre désir ? Pour nous qui arrivions de toutes sortes de pays, de pays malchanceux, la rencontre d’une humanité aboutie nous séduisait en nous offrant l’image d’un foyer idéal. » L’illusion opère toujours.

Jean-Pierre Longre

Le Journal de Michel Déon recensé par la revue Florilettres


Cahier Déon, dirigé par Laurence Tacou, 39 €
Journal 1947-1983, de Michel Déon, Carnets, 12 €

Disponibles sur notre site et dans les meilleures librairies

Raison contre pouvoir, le pari de Pascal recommandé par Balkans-Infos


Raison contre pouvoir. Le pari de Pascal
Noam Chomsky, Jean Bricmont

11,50 €

Disponible sur notre site et dans les meilleures librairies

jeudi 17 décembre 2009

Nouveaux carnets anticapitalistes. A paraître le 5 janvier 2010

La collection des Carnets anticapitalistes est dirigée par Alexandre Lacroix et Laurence Tacou.


Identité
Zygmunt Bauman
10,50 €
ISBN 978-2-85197-9124




La soif du gain
Michael Walzer
10,50 €
ISBN 978-2-85197-9131




La célébration du dimanche
Pierre-Joseph Proudhon
9,50 €
ISBN 978-2-85197-9148

mardi 8 décembre 2009

La Cahier Scholem lu par Bibliobs

Cahier Scholem
Dirigé par Maurice Kriegel
Prix : 39 €

Disponible sur www.lherne.com ou dans les meilleures librairies

mercredi 2 décembre 2009

Mademoiselle Christina de Mircea Eliade en librairies le 03/12/09


Traduction de Claude Levenson
Prix 15 €
208 p.
ISBN 978-285197-7168


Quelques pages du livre en lecture :

Mademoiselle Christina

Cranford, de Elizabeth Gaskell déjà en librairies


Traduit de l'anglais par Béatrice Vierne avec le concours du Centre National du Livre.
18 €
272 p.
ISBN 978-285197-9063

Disponible sur notre site et dans les meilleures librairies.

En avant-première, voici quelques pages du roman :
Cranford

mardi 1 décembre 2009

lundi 30 novembre 2009

vendredi 27 novembre 2009

Jean Bricmont à Ce soir ou jamais


Jean Bricmont invité par Frédéric Taddeï.

http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=854


Disponible à L'Herne ou dans les meilleures librairies :

Raison contre pouvoir. le pari de Pascal.
de Jean Bricmont et Noam Chomsky

mercredi 4 novembre 2009

Nouveauté : Carnets Anticapitalistes


Avant-propos de Jean Bricmont.

ISBN : 978-2-85197-907-0
Prix : 9,50 €



Et les trois premiers Carnets de la Collection anticapitaliste dirigée par Alexandre Lacroix (directeur de Philosophie Magazine) et Laurence Tacou :


Présentation d'Alexandre Lacroix.

ISBN : 978-2-85197-908-7
Prix : 9,50 €



Présentation d'Alexandre Lacroix.

ISBN : 978-2-85197-910-0
Prix : 9,50 €


Présentation d'Alexandre Lacroix.

ISBN : 978-2-85197-914-8
Prix : 9,50 €


Disponibles sur notre site et dans les meilleures librairies.


Titres à venir :

"Identité" de Zygmunt Bauman
"Sur l'avidité" de Michael Walzer
"Pourquoi pas le socialisme ?" de Gerald Cohen

mardi 3 novembre 2009

Hommage à Claude Lévi-Strauss


(c) Photo d'Anita Albus

Cahier Claude Lévi-Strauss

Dirigé par Michel Izard

Anthropologue de réputation mondiale, Claude Lévi-Strauss, de l’Académie française, professeur honoraire au Collège de France, eut cent ans en 2008. Il fut l’auteur d’une œuvre immense, traduite dans le monde entier. Son enseignement et ses recherches ont couvert soixante années d’une activité décisive pour le développement des sciences de l’homme et de la société par la portée théorique d’une réflexion sur l’objet et le discours d’une anthropologie sociale qui porte témoignage de la fécondité du structuralisme. Ouvrage de pensée, mais aussi d’amitié, ce Cahier de l’Herne qui situe l’homme et le savant dans notre époque, se veut moins un ouvrage d’hommage que le “ lieu ” d’un débat à plusieurs voix, notamment entre anthropologues et philosophes, aujourd’hui porteur d’interrogations convergentes sur la relation de l’homme au monde.

L’agencement des textes rend compte de ce parcours d’exception, dont sont signalés certains moments cruciaux, ainsi la rencontre des Indiens brésiliens ou l’exil new-yorkais de la guerre, les grandes étapes de l’invention créatrice, tel le passage des travaux sur la parenté à l’immense aventure des Mythologiques. La parole est donnée ici à des chercheurs, français et étrangers, pour qui l’immersion dans le texte lévi-straussien a eu valeur d’expérience sans égale. Au total, une réunion de textes digne de l’enjeu, accompagnée des indispensables instruments : recension des écrits de Claude Lévi-Strauss, bibliographie d’ouvrages entièrement ou partiellement consacrés à Lévi-Strauss et au structuralisme en anthropologie et une bibliographie des textes cités. Le manuscrit de l’ouvrage, a été conçu et réalisé avec l’attentive complicité de Claude Lévi-Strauss, dont on retrouvera ici plusieurs textes et quelques dessins.


21 X 27 cm
650 pages
ISBN :2-85197-096-8
SODIS : Y 20260.1
39 euros




Ce Carnet cherche à situer Lévi-Strauss dans sa génération, celle qui a pris la mesure de son engagement dans les années de guerre et d’avant-guerre, et a pris la parole en 1945. Claude Imbert s’achemine ici vers un essai centré sur New York, dans les années 1940, et sur les bouleversements de pensée induits par cet exil. Une fois donnée la possibilité de prendre distance d’avec le désastre européen, la recherche anthropologique y trouve un tout autre sens. Elle s’attache à mettre en évidence tous les éléments où se fait ce retournement. Ce par quoi Lévi-Strauss se distingue d’un simple américaniste, si importante qu’ait été sa contribution en ce domaine. Ainsi sa découverte du savoir visuel, encore dissimulé dans son éloge de la logique du concret. Il apparaîtra pleinement dans La voie des Masques et dans les derniers essais, peu lus. C’est là aussi le principe d’une amitié avec Merleau-Ponty.

Prix : 9,5 €
ISBN : 9782851978820
SODIS : 7233636
Carnet de l’Herne
avec illustrations

vendredi 30 octobre 2009

Michel Déon à Lire


Cahier Déon
Prix : 39 €

Journal Déon
Prix : 12 €

Disponibles sur notre site et dans les meilleures librairies

mercredi 28 octobre 2009

"De la France" lu par Bakchich Hebdo


"De la France", d'Emil Cioran
Carnets de L'Herne
Prix: 9,50 €

Disponible sur notre site et dans les meilleures librairies

lundi 26 octobre 2009

Edgar Morin en conférence à Madrid



Où va le monde ? et Vers l'abîme ? ont été traduits au catalan par Grup 62 et seront traduits à l'espagnol par Paidos.

Disponibles sur notre site et dans les meilleures librairies.

vendredi 23 octobre 2009

Michel Déon chez Direct soir

“Anorexie et désir mimétique” : le JFP relance le débat


Dans le Journal Français de Psychiatrie, le psychanalyste Jean-Louis Chassaing revient sur Anorexie et désir mimétique de René Girard. Celui-ci se montre parfois ironique envers l’approche psychanalytique, et Jean-Louis Chassaing ne se prive pas d’ironiser à son tour sur l’approche girardienne, mais il reconnaît aussi tout ce que René Girard apporte au débat :
« C’est dans cette relative nouvelle collection “Les Carnets de l’Herne” que paraît en 2008 une réflexion et une conversation avec René Girard à propos de l’anorexie. (…) Il s’agit d’une traduction de l’anglais par Olivia Mauriac et Mark R. Anspach d’une conférence donnée au colloque de COV&R à Chicago, en 1995, publiée dans Contagion (…) La conversation, réalisée à Paris et datée de décembre 2007, est menée par Mark R. Anspach et Laurence Tacou, laquelle dirige la collection (…) Une Introduction en est donnée par Mark R. Anspach, et une Préface par Jean-Michel Oughourlian. Ce dernier, psychiatre, m’est connu par un de ses premiers écrits, qui a fait date, intitulé La personne du toxicomane ; Privat, 1978, 1re éd. Mark R. Anspach a dirigé et publié de nombreux livres, la plupart ayant trait au don, à la violence, aux “figures élémentaires de la réciprocité ”, à la théorie du mimétisme (…)

Il y a dans ces textes de grandes ressemblances cliniques et de profondes différences entre ces théories basées sur les concepts de René Girard — mimétisme, violence, rivalité compétitive, sacrifice, bouc émissaire — et la théorisation psychanalytique. La “concurrence des victimes” n’est pas sans résonner non plus avec une actualité bien établie depuis quelques temps chez nous ! (…) Tout cela est bien intéressant et, par delà les différences inévitables des théories, il faut lire ces pages, surprenantes de la part de René Girard, que l’on n’aurait pas cru intéressé par l’anorexie, et qui cependant avec cette application du concept de mimétisme colle très bien… avec l’anorexie ! (…) Girard passe en revue tous les symptômes — qu’il n’appelle mon Dieu pas ainsi… ! — de l’anorexie et avec humour à propos de l’exercice forcené, des anorexiques mais aussi des joggers, il parle de la possibilité d’un nouveau syndrome, la gymnastica nervosa. Dans son humour il n’est pas loin de la réalité d’aujourd’hui puisqu’il poursuit, en 1995 donc, “bientôt on parlera de boulimie du jogging” ! Addictologues, à vos start up ! Ce petit livre est fort intéressant, à la fois clinique est analysant le social. (…)

Ainsi, après des fondamentaux du début de la pensée de René Girard, La violence et le sacré (1972), Des choses cachées depuis la fondation du monde (1978), Le bouc émissaire (1982), La route antique des hommes pervers (1985), ce petit opuscule, support clinique et réflexion sur notre culture, avec les concepts de René Girard, nous permet de vérifier dans une autre pensée le bien-fondé de nos propres théories, et de nous ouvrir à une autre représentation de ce que nous connaissons de cette conduite particulière. »

Journal Français de Psychiatrie, N° 32, 2009