-->

jeudi 7 juin 2012

"Ceux d'en bas" lu par Babelio

"Ici bas, chacun s'invente de glorieux combats, chacun s'accorde sur un même idéal : à boire, à manger, une femme.
C'est tout cela que nous raconte Azuela. Loin, bien loin des scènes de «galas révolutionnaires».
Dans un style sobre, économe, détaché et parfois ironique.
Un peu comme 
Istrati, le Gorki des Balkans, qui peignait la Russie paysanne des «petites gens» avec de simples couleurs."


Lire la suite de l'article ici.

Ceux d'en bas de Mariano Azuela
Collection Carnet
272  pages
12,70 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire