-->

jeudi 27 mars 2014

Vanity Fair recense notre Carnet Simone Weil

"De son côté, la philosophe Simone Weil, révolutionnaire et mystique,
estime que l'on se porterait bien mieux si l'on abolissait les partis dont la seule fin est, selon elle, leur propre croissance et non le bien public.
Un texte écrit en 1940 d'une étonnante actualité. Peut-être subsiste-t-il un espoir ?"

Elisabeth Philippe




Note sur la suppression des partis politiques
Simone Weil
Coll. Carnets
7,50€

Aucun commentaire:

Publier un commentaire